Phare d'écriture

« Besogne de gardien,

Entretenir le feu et l’optique,

Que le phare d’écriture

Brûle clair

Face aux brisants,

Sans répit

Vers l’horizon, la nuit, la mer.

Pour mes yeux,

Pour tout ce que je n’ai pas dit.

Et cette flotte désamarrée

Qui cherche encore à quitter ses rivages

Depuis que les vents

Soufflent la promesse d’une navigation hauturière. »

Cédric Migard

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s