La voix de l’enfant en toi

« Que jamais la voix de l’enfant
En toi ne se taise, qu’elle tombe
Comme un don offrant aux mots desséchés
L’éclat de son rire,
Le sel de ses larmes,
Sa toute-puissante sauvagerie…

Fais éclater le présent.
Découvre le miracle de l’aube.
Fracturant la noirceur de la nuit,
Fais danser les lettres
Et les voyelles amoureuses.

Fais chanter les mots
Qu’ils deviennent des oiseaux. »

Marc Alain Ouaknin

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s