Réminiscence

« Un jour, quelqu’un t’a prise par la main, Eurydice,
pour t’emmener très loin
à travers la brume qui sépare.
Depuis, tu vis dans mes ténèbres
comme une étoile dans un puits.
Quand tu n’es plus nulle part
tu es en moi. Tu es devenue réminiscence,
le seul triomphe de la vie
sur la mort et le brouillard. »

Lucian Blaga

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s