Une manière de ravissement

« Au contraire du regret obsédant d’un éden perdu, de surcroît par notre faute, le paradis serait-il plutôt une nostalgie de l’avenir ? Ou, mieux encore, un désir impérieux du présent, une manière de ravissement, quand le miracle n’est jamais ailleurs qu’en nous-mêmes. »

Jean-Pierre Otte

Cet article a été publié dans Citations, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s