Un chemin infini

« Il y a ceux-là
Qui n’ont qu’un seul mot
Qui change de couleur
D’heure en heure
De ce peu qu’ils ont
Ils n’en font pas de mystère
Et chacune de leurs respirations
C’est de l’or pur…
Et ils ne demandent rien en retour
Ont des lignes lumineuses
Dans la main des grains de blé
De quelques mots sont un chemin infini. »

Mario Salis

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s