Meilleur usage de notre temps

« Aucun espoir
sinon notre poésie
aucun espoir
sinon les petites choses du quotidien
aucun espoir
sinon une musique
aucun espoir
sinon l’affection
de qui n’est pas seul
aucun espoir
sinon la sensibilité
de qui prend soin
de qui assiste
de qui réconforte…
Les bougies
mues par le vent
mues par le cœur
brilleront à nouveau
non pour rappeler les morts
mais comme
des lumières d’été.
Elle reviendra, la chaleur joyeuse.
Elles reviendront, les flammes d’antan.
Et nous devrons nous rappeler de faire meilleur usage de notre temps. »

Giulio Burresi

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s