Ta chair deviendra un grand poème

« Voici ce que tu feras :
aime la terre, le soleil et les animaux,
méprise les richesses,
fais l’aumône à qui la demande,
lève-toi pour les stupides et les fous,
consacre ton argent et ton travail aux autres,
déteste les tyrans, ne discute pas de Dieu,
aie patience et indulgence pour les autres…
réexamine tout ce que tu as appris à l’école ou à l’église
ou dans les livres et rejette tout ce qui insulte ton âme.

Alors ta chair deviendra un grand poème
et aura la plus belle éloquence,
pas seulement dans ses mots,
mais dans les plis de tes lèvres et de ton visage
et jusque dans les mouvements de ton corps. »

Walter Whitman

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s