Archives quotidiennes : 12 juin 2020

Une recréation constante

« L’amour est une tentative de pénétrer dans un autre être, mais qui ne peut se réaliser qu’à condition que l’abandon soit réciproque. Cet abandon de soi-même est toujours difficile ; rares sont ceux qui parviennent à coïncider dans l’abandon et, … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Mouvement

« Si tu es la première neige je suis celui qui allume le brasier de l’aube… Si tu es la marée du petit matin je suis le cri du premier oiseau Si tu es le panier d’oranges je suis le couteau … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie | Laisser un commentaire

Tu n’es que voie et passage

« Tu n’es que voie et passage et ne peux réellement vivre que de ce que tu transformes. L’arbre, la terre en branches. L’abeille, la fleur en miel. Et ton labour, la terre noire en incendie de blé. » Antoine de Saint-Exupéry

Publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Échanger mon souffle

« Échanger mon souffle avec la nuit Que son silence de moi s’empare s’écrive aussi. » Estelle Fenzy

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Exil intérieur

« Poème Exil intérieur où l’on demande asile à soi-même. » Estelle Fenzy

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

A portée de voix

« Le mot est cette jetée D’où tu donnes et tu reçois Où tu déferles et tu reflues Pour quelques instants Ton cœur fait la même musique Que la vague besogneuse Pour quelques instants Tu te retrouves A portée de voix. » … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

En communication mystérieuse

« Aujourd’hui encore je n’attends rien que de ma seule disponibilité, que de cette soif d’errer à la rencontre de tout, dont je m’assure qu’elle me maintient en communication mystérieuse avec les autres êtres disponibles, comme si nous étions appelés à … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

La lettre du premier amour

« Mon cœur ne fait plus de bruit pas plus que sous la porte, blanche et ses mots de nuit, la lettre du premier amour. » Daniel Boulanger

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire