Derrière cette feuille

« Je suis né tant de fois…
Et ainsi je me déplace sans savoir
à quel monde je vais revenir
ou si je vais continuer à vivre…

Et maintenant derrière cette feuille
je m’en vais et ne disparais pas;
je ferai un bond dans la transparence
comme un nageur du ciel,
et je recommencerai à grandir ensuite
jusqu’à être un jour si petit
que le vent m’emportera
et je ne saurai plus comment je m’appelle
et je ne serai plus quand je m’éveillerai :

alors je chanterai en silence. »

Pablo Neruda

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s