Voici un an que tu as traversé

« Voici un an

Que tu as traversé

Abandonnant derrière toi ton corps

Au bout du jardin

Pour qu’il prenne soin de la terre.

Tu fus l’un de mes maîtres d’écriture

Comme l’oiseau que tu laissais tranquille

Comme l’arbre qui te narguait

Comme la lumière du jour

Dont tu explorais profondément les secrets.

Aujourd’hui

Quand elles écrivent,

Imitant ta dernière leçon,

Mes mains de feuilles

Rassemblées autour du silence

Font aussi de la tourbe. »

Cédric Migard

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Voici un an que tu as traversé

  1. Malorie Stiénon dit :

    Magnifique, merci ..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s