Personne

« On frappait à ma porte

J’ouvrais

Je ne voyais rien ! Il y a quelqu’un ?

Non ! répondit, personne

Alors, je l’invitai à entrer

Qui êtes-vous ? lui demandai-je l’air de rien

Et il me répondit : personne

Et vous venez de loin ?

Et personne ne répondit rien

Quel silence !

Vous boirez bien quelque chose ?

Rien, merci

Il s’assit dans mon fauteuil

Mais, ne vous gênez de rien !

Personne se mit à l’aise

Moi je restais bouche bée

Mais, dites ! Qu’est-ce qui vous amène ?

Rien !

Sur ce, il se leva, sans plus rien dire

Il sortit comme il était entré

Je ne lui fis aucun signe

Je fermai la porte

Personne s’en allait comme il était venu

Je m’asseyais au salon

Seul, sans personne

Avec rien. »

Jacques Chevalier

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s