Repaire

« Tout est resté ici, dans mon repaire. Les quelques objets rescapés d’une dizaine de déménagements, les albums de photos, les lettres d’amour, les dessins et les poèmes d’enfants, les vieux livres de cuisine, tous les livres, même mes livres de lycée, le Gaffiot, les grammaires grecques… Et maintenant c’est moi-même que je suis venue y chercher. »

Alina Reyes

Cet article a été publié dans Extraits, Roman, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s