Reconstituer la vie terrible

« Je me blottissais dans l’âtre, assis sur le banc de bois…

Avec mon frère Étienne, de deux ans mon aîné, on écoutait les bruits du dehors et j’essayais de reconstituer la vie terrible de tout cet univers étrange et invisible qui m’entourait. »

René Le Corre

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s