Souffler sur ces nuages

« – Si vous essayez de laver un morceau de charbon pendant cent ans il ne va pas briller comme de l’or. Mais une pépite d’or qui est tombée quelque part, on peut la polir et lui rendre l’éclat qu’elle a toujours eu. Il y a quelque chose en nous qui est en quelque sorte immuable, au fond de la nature de notre esprit, et découvrir cela n’est pas une réussite au sens de gagner quelque chose mais au contraire un moment donné de souffler sur ces nuages qui obscurcissent la connaissance.

– Ça s’appelle tomber amoureux, Matthieu… ça s’appelle être émerveillé par quelque chose et l’aimer. »

Matthieu Ricard et Christian Bobin (dialogue)

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s