Archives quotidiennes : 22 septembre 2017

Une parole entière

« Il y a des fragments de paroles au fond de toutes les choses, comme des restes d’une antique semence. Pour les trouver il faut récupérer le balbutiement du commencement ou de la fin. Et à partir de l’oubli des noms … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

La poésie est un sable

« La poésie est un sable si sensible qu’il enregistre l’empreinte de notre ombre. » Roberto Juarroz

Publié dans Citations, Retravaillé, Théorie | Laisser un commentaire

Un rythme

« Y aura-t-il un rythme dans la mort, au moins un rythme ? Peut-il y avoir quelque chose sans rythme ? Toute l’énigme, sans doute, consiste à le trouver. Nous pouvons commencer par le silence. » Roberto Juarroz

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

La chanson intraduisible

« Prendre sa main pour oreiller. Le ciel le fait avec ses nuages, La terre avec ses mottes, Et l’arbre qui tombe Avec son propre feuillage. Ainsi seulement peut s’écouter La chanson sans distance, Celle qui n’entre pas dans l’oreille, Parce … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Des mots vers le dedans

« Il y a des mots qui tombent vers le dedans et se retrouvent convertis en dialogue. » Roberto Juarroz

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Douée d’un regard

« La parole aussi est douée d’un regard. » Roberto Juarroz

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

L’autre regard

« Lorsque quelqu’un meurt, il reste un espace vivant, depuis lequel nous parvient le regard dépris de son absence. L’absence est un regard: l’autre regard. » Roberto Juarroz

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Toutes choses

« La cloche est pleine de vent, bien qu’elle ne sonne. l’oiseau est plein de vol, bien qu’il ne bouge. le ciel est plein de nuages, bien qu’il soit seul. la parole est pleine de voix bien que nul ne la … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire