Un fil

« Ça n’existe pas puisque c’est là,
hors de toute image,
sans ces limites qui te font dire :
je vois le bol, la table.
Pourtant c’est à travers ces limites
que soudain te touche quelque chose.
Ça bouge sans bouger.
Comme un air qui ne passerait pas,
un fil entre ton corps et les choses. »

Jacques Ancet

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s