Archives quotidiennes : 4 février 2020

Âme à âme

« De la vallée du manque montent à présent Les choses par l’azur aspirées La lumière envahit tout l’intervalle Propageant haleine d’embruns et saveurs d’algues Le lointain est l’envol des pétales Éperdus de vent Et le proche l’écho d’une louange Au … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Deviens comme la neige fondante

« Deviens comme la neige fondante, Lave-toi de toi-même. Avec amour, ta voix intérieure trouvera une voix Qui grandira comme un lys blanc silencieux dans le cœur. » Djalâl ad-Dîn Muḥammad Rûmî

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Celui qui a choisi ton corps pour maison

« Tu as peur de celui qui est là, dans ta peau, de celui qui a décidé un jour de descendre sur cette terre pour goûter les saveurs de la vie, pour la nourrir de son propre savoir, pour accomplir ce … Lire la suite

Publié dans Extraits, Roman, Théorie | Laisser un commentaire

Une seule flamme

« Une seule flamme unit toutes les étoiles. » François Cheng

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

On revient

« Ce gravier de mots sur lequel on marche seul. On l’entend crisser ; il rassure. Un pas un autre pas… Quand on entend cela, on sait qu’on est en train de revenir. Vers quel visage, on l’ignore. Mais on revient. » … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Le dernier degré qui nous hisse

« Vers la voix du lointain S’étire la distance. Il convientDe franchir du regardLe dernier degré qui nous hisse, Ce qui manque au chemin En attente escarpée de parole, Au dehors éprouvé. » Pierre Torreilles

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Une bouche ouverte dans le sable

« Ce je était terrible : terriblement doux et faible, terriblement nu et sans décence, un frisson étranger à toute feinte, tout à fait pur de moi, mais d’une pureté qui allait au bout de tout, qui exigeait tout, qui découvrait … Lire la suite

Publié dans Extraits, Roman, Théorie | Laisser un commentaire

Éclore toujours plus amplement

« Il m’a fallu pourtant accepter l’évidence que ma volonté consciente n’était pour rien dans mes cheminements et qu’un veilleur malicieux, en moi ou hors de moi, s’obstinait à ridiculiser le hasard. J’ai aujourd’hui la certitude apaisante, quoique déraisonnable, d’avoir été … Lire la suite

Publié dans Extraits, Roman, Théorie | Laisser un commentaire