Archives quotidiennes : 11 février 2020

La lenteur et la mémoire

« Il y a un lien secret entre la lenteur et la mémoire, entre la vitesse et l’oubli. Évoquons une situation on ne peut plus banale : un homme marche dans la rue. Soudain, il veut se rappeler quelque chose, mais … Lire la suite

Publié dans Extraits, Roman, Théorie | Laisser un commentaire

Où toute affirmation devient vérité

« La poésie est un territoire où toute affirmation devient vérité. Le poète a dit hier la vie est vaine comme un pleur, il dit aujourd’hui la vie est profonde comme le rire et à chaque fois il a raison. Il … Lire la suite

Publié dans Extraits, Retravaillé, Roman, Théorie | Laisser un commentaire

Partout des livres vivants

« Un jour j’ai poussé la porte où était inscrit : diminue la douleur de la distance et je suis entré dans le palais de la mémoire. Il y avait partout des livres vivants. Entre mille autres j’ai décidé d’explorer la … Lire la suite

Publié dans Extraits, Roman, Théorie | Laisser un commentaire

Un langage substantiel

« Fleuve de notre substance S’écoulant Avec le reste. Fleuve de la substance De la courbe terrestre, fleuve de la substance Du lever du soleil, fleuve de limon, d’érosion, s’écoulant Vers une inimaginable mer. Mais l’esprit se lève Dans le bonheur, … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Chaque fois recommencer le monde

« Nommer chaque chose à part est le commencement de tout Mais dire ce qui surgit d’entre elles à jamais imprévu, insaisi – C’est chaque fois recommencer le monde. » François Cheng

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Pêche miraculeuse

« Laisse sortir le mot Du très intérieur Lance cette ligne dans l’étang de ta vie Pour une pêche miraculeuse. » Cédric Migard

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Les mots sont au travail

« Même quand on ne parle pas on n’est pas à l’abri alors autant dire ce qu’on peut au moins les mots sont au travail on les entend s’affairer recoudre la nuit. » Antoine Emaz

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Le noir du langage

« J’aurais aimé te parler de poésie, toi qui l’aimes depuis toujours. Elle est, pour aller vite, le noir du langage sur lequel passent des griffes de lumière. » Christian Bobin

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire