Petite vague

« Petite vague de joie pure
sois la bienvenue
au milieu de l’océan des peines
Grâce à toi je sais
qu’il n’est pas vain d’espérer une trêve
dans le cycle de l’horreur
que dans le cahier d’amour
il me reste des pages blanches
qu’une autre vie
à la flamme brève mais inouïe
m’attend encore dans cette vie. »

Abdellatif Laâbi

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s