Archives quotidiennes : 26 juillet 2020

L’essence de la magie

« Il est parfaitement concevable que la splendeur de la vie se tienne prête à côté de chaque être et toujours dans sa plénitude, mais qu’elle soit voilée, enfouie dans les profondeurs, invisible, lointaine. Elle est pourtant là, ni hostile, ni … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

J’ai vaincu ma pensée

« J’ai vaincu ma pensée… Je n’ai pas un esprit qui me dit qu’il est temps pour moi d’être vieux. Je ne respecte pas les engagements que je n’ai pas pris. N’oublie pas ça : pour les sorciers, ce n’est pas … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Couchant

« C’était, Sur le sommet des arbres, Un soleil Qui lui aussi Voulait toucher. » Eugène Guillevic

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Puisque tu es venue

« Puisque tu es venue par le chemin jonché de fruits éclatés Puisque ta main a saigné dans la mienne Tu ne peux plus écorcher mon visage tu ne peux plus t’égarer dans le hasard des tarots Les cailloux ont joué … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie | Laisser un commentaire

Tu ne cesseras de renaître

« Porté par le reflux des sèves Par ces paroles qui font l’été Par ces soleils gorgés d’échos Tu graviras cœurs et sentiers Tu ne cesseras de renaître Taillant brèches et mots Dans la paroi des jours. » Andrée Chedid

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

S’unir

« Telles les racines de l’arbre ou tels les filaments de l’araignée, s’unir pour que mûrisse un chant d’oiseau dans la cave où nous sommes enfermés. » Michel Leiris

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Portes

« Notre maison n’est qu’une porte et seule la porte ouvre la porte Les portes s’ouvrent sur d’autres portes jusqu’à faire disparaître la maison. » Serge Pey

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Lecture de cette langue de l’entre-deux

« Lecture de cette langue de l’entre-deux qu’un soleil oblique illumine… Comme cette écriture d’oiseau sur la vitre que le soleil révèle nous avons besoin de tracements sur nos transparences et d’une certaine lumière à la fenêtre. » Heather Dohollau

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire