Archives quotidiennes : 5 juillet 2020

La vision réelle

« La vision ordinaire n’est pas une vision. La vision réelle est celle où il n’y a plus celui qui voit et ce qui est vu. Elle ne dépend pas de l’œil… Dans la vision qui se passe de l’œil, il … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Le creuset

« Tu vois donc ce pigeon ces fleurs cette hirondelle ces nuages c’était le creuset où le poème tentait à travers mille entraves ou interdits de rejoindre et propulser la vie. » Abdellatif Laâbi

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Maître de ma propre durée

« L’infini devient habitable et la maison de l’âme assez vaste pour accueillir la procession de mes visiteurs désemparés Maître de ma propre durée je ne cours plus après l’harmonie je me sens antérieur à elle. » Abdellatif Laâbi

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Petite vague

« Petite vague de joie pure sois la bienvenue au milieu de l’océan des peines Grâce à toi je sais qu’il n’est pas vain d’espérer une trêve dans le cycle de l’horreur que dans le cahier d’amour il me reste des … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Ceux qui savent de quel tocsin les mots sont capables

« Ceux qui savent de quel tocsin les mots sont capables Quelle terrible vérité et quel amour véhicule le poème… Mes frères aux mains rugueuses Mes frères au sommeil de racines. » Abdellatif Laâbi

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Ce qui en moi mange du silence

« Tu es plus moi que moi. Tu es ce qui en moi mange du silence. Je t’entrevois lorsque j’écris. » Christian Bobin

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Instrument d’optique

« La poésie est un instrument d’optique autrement plus fin que les télescopes qui grattent le nombril du ciel. Elle est cet amour qui meurt de se dire. Elle est ce souffle qui explose après notre dernier souffle. » Christian Bobin

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Ce qui résiste au monde et à nous-mêmes

« J’aurais aimé recopier les taches noires des moucherons sur le papier de l’air, j’aurais aimé faire ce sage travail de copiste, qu’ensuite des cordes, des cuivres, des alouettes de voix chantent et magnifient la cantate du bois plein d’ombres… L’âme … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire