L’autre en moi

« L’autre en moi qui riait il ne riait qu’aux anges
Au soleil à son chien aux cheveux fous du jour
L’autre en moi qui pleurait pleurait par déraison
Le malheur d’être ailleurs l’absence pour toujours

J’ai vécu comme en rêve et j’ai rêvé ma mort
Je me suis réveillé dans les draps blancs du gel
J’ai cru n’être que là et j’ai toujours eu tort
D’être partout sans moi de me perdre au dedans

Ils disent tu es mort
Tu me fais vivre encore, m’empêches d’être ailleurs…

Tu me désignes ici ma place de vivant. »

Claude Roy

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s