L’inconnu est à jamais présent

« L’inconnu est à jamais présent… mais il est hors d’atteinte pour notre conscience normale. L’inconnu est la part superflue de l’homme ordinaire. Elle est superflue parce que l’homme ordinaire ne possède pas suffisamment d’énergie disponible pour la saisir. »

Juan Matus (par Carlos Castaneda)

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s