Un essai de réponse

« J’ai quelquefois parlé du manque : c’est le sentiment profond, viscéral, d’un manque, d’une absence, et entre toutes les formes d’absence, l’absence de sens, qui incite à l’écriture et qui la nourrit. On cherche par les mots à trouver une réponse au rien qui préexiste à l’élaboration de l’œuvre. Tout poème met en scène un vide qu’il cherche à combler. Tout poème est un essai de réponse à l’inquiétude que creuse en nous le sentiment d’absence de sens… Le travail des mots, sur les mots, ouvre la possibilité d’un accès à la vraie vie absente. »

Lionel Ray

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s