La subtile distinction

« Je ne suis pas amoureux ces temps-ci
Nella
Du moins si l’on entend par amoureux
cette attente infinie
sous les chênes du sang
au plus fort de l’orage
Ce mélange délicieux
de tourment et de paix
Je ne suis pas amoureux j’apprends seulement
la subtile distinction entre l’amour
qui s’en va vers une seule
et l’amour
qui arrive de partout. »

Christian Bobin

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s