Le silence qui est un cœur fragile

« Les mots sont nourriture
Ils passent dans le silence
qui est un cœur fragile
que nous avons
tant que nous sommes en vie
Un cœur discret courtois
un vrai cœur comme l’autre
Nos paroles y descendent
pour y être lavées. »

Christian Bobin

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s