De l'écriture

« Le bois de pins, couvert de givre, vibre mieux qu’un clavecin. Le barbelé des barrières n’est qu’araignées blanches. Je traverse le calme furieux du mois de janvier. Le givre est ma matière préférée, parce que ce n’est pas une matière mais de l’écriture. »

Christian Bobin

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s