Un volume qui n’est pas dit

« On entre dans des chambres. C’est facile.
Chacun le fait.

Dans des cours, dans un lit,
Dans un bois, dans la grange…

Mais entrer dans l’espace ouvert
Quand il fait clair

Et se sentir enveloppé par un volume
Qui n’est pas dit. »

Eugène Guillevic

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s