Sur le point de se dire

« Au cœur de la nuit.

Cette ardente sereine lumière de l’insomnie,

cette effervescente intimité de soi avec soi,

et tant de choses inconnues qui vagissent,

et tout ce qu’on ne sait jamais formuler,

soudain là,

vibrant, gorgé, précis, sur le point de se dire. »

Charles Juliet

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s