Archives quotidiennes : 1 novembre 2020

Entrer en moi en me projetant dehors

« Pour écrire il me faut entrer en moi en me projetant dehors je quitte la lumière du jour, la rengaine des voix préfabriquées, m’aventure sous terre je voyage telle une pensée, le calme règne par ici… je sonde les murs, … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Je vis, je meurs

« Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ; J’ai chaud extrême en endurant froidure : La vie m’est et trop molle et trop dure. J’ai grands ennuis entremêlés de joie… Mon bien s’en va, et à … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie | Laisser un commentaire

Simplement être des humains

« Nous souhaitons simplement être des humains – certains avec des couleurs vives, d’autres avec des couleurs pâles, mais tous avec de l’air et du soleil. » Antjie Krog

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Je me fraie un chemin

« Je me fraie un chemin à travers le chant – dans une langue qui n’est pas la mienne, un langage que je ne connais pas. L’intérieur du chant est parfumé, entre les notes de chagrin et de souffrance on trouve … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Un retournement

« Il y a un retournement dans la poésie. On est comme touché par la grâce quand on est touché par la poésie. » Juliette Binoche (entretien)

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Le travail de la verticale

« Le poème permet la transformation. Le poème se passe de commentaires, se passe d’explications ; ce n’est pas de la politique, ce n’est pas des mots pour les mots. Tout d’un coup, on est au cœur d’un être. La poésie … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Le fil intérieur

« Le fil intérieur des mots nous appartient, comme une goutte d’eau qui nous fait survivre. » Juliette Binoche

Publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Un langage de l’invisible

« Je ne porte la poésie que lorsqu’elle branche les antennes des profondeurs, c’est-à-dire qu’elle ose une sincérité déconcertante. La poésie est un langage de l’invisible, un ressenti qui s’exprime avec le concentré, le peu, le dense. Le moins pour le … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire